Maintien de la Cour d’Appel de Nîmes

Le gouvernement actuel confirme sa volonté de supprimer une dizaine de cours d’appel en France, en 2018, pour n’en garder qu’une par région.

La cour d’appel de Nîmes est menacée.

Les conséquences de cette fermeture seraient désastreuses économiquement. La cour d’appel a un grand pouvoir d’attrait.

L’emploi judiciaire actuel nîmois serait menacé.

Les étudiants en droit de Nîmes ne trouveraient plus à Nîmes ni stage ni emploi.

Elles seraient aussi désastreuses pour les justiciables. Un désert judiciaire s’implanterait.

Privilégions la Justice de proximité !

Europe Ecologie Les Verts Languedoc Roussillon partage l’inquiétude du Bâtonnier Jean-Michel Divisia ainsi que celle des avocates et avocats du Barreau de Nîmes et soutient le rassemblement citoyen, organisé par l’Association pour le Maintien de la Cour d’Appel de Nîmes (AMCAN) le lundi 13 novembre à Nîmes sur le parvis du Palais de Justice de Nîmes.

 

Sibylle Jannekeyn     Porte-parole régionale     Europe Ecologie Les Verts Languedoc-Roussillon

06 63 20 43 60     sibylle.jannekeyn@hotmail.fr

 

 

Laissez un commentaire

Remonter