À la Une

  1. Loi Agriculture et alimentation : une loi sans courage au service des intérêts privés

    Sans surprise, à force de refuser d’arbitrer entre avenir de la planète et demandes des lobbies, le résultat de cette semaine de débats parlementaires donne une nouvelle loi du “en même temps”. Les député-e-s LREM ont voté en faveur des intérêts des différents lobbies de l’agro-industrie : une mauvaise nouvelle pour les animaux, producteurs et consommateurs et qui confirme – si besoin était – l’absence de courage de ce gouvernement. …

    Lire la suite

Agenda

Les communiqués régionaux

Les communiqués nationaux

  1. Journée mondiale de l’environnement : il est temps d’agir

    En cette journée internationale de l’environnement, Europe Écologie – Les Verts dénonce la politique d’inaction criminelle du gouvernement. Cette même inaction qui entraîne chaque année des centaines de mort prématurées en France qui est attaquée par les citoyen·ne·s eux mêmes, réduit à en recourir à la justice pour faire respecter par les États leur droit le plus élémentaire : celui à vivre. Europe Écologie – Les Verts rappelle à cette occasion son soutien au recours climat citoyen et au recours de habitant-es de la vallée de l’Arve notamment. …

    Lire la suite
  2. Loi Agriculture et alimentation : une loi sans courage au service des intérêts privés

    Sans surprise, à force de refuser d’arbitrer entre avenir de la planète et demandes des lobbies, le résultat de cette semaine de débats parlementaires donne une nouvelle loi du “en même temps”. Les député-e-s LREM ont voté en faveur des intérêts des différents lobbies de l’agro-industrie : une mauvaise nouvelle pour les animaux, producteurs et consommateurs et qui confirme – si besoin était – l’absence de courage de ce gouvernement. …

    Lire la suite
  3. Recours climat européen : l’inaction est criminelle

    Face à la détérioration de leurs conditions de vie, face à l’inaction des gouvernements, les populations sont contraintes d’agir elles-mêmes et d’ester en justice pour faire valoir leur droit à vivre. Ce jeudi 24 mai, 11 familles de toute l’Europe, dont une famille française, assignent le Parlement et le Conseil européens devant la Cour de justice de l’Union européenne en leur reprochant d’avoir échoué dans son rôle de protection des citoyen·ne·s pour cause d’un niveau trop élevé d’émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030. …

    Lire la suite

L'actualité des groupes locaux

Remonter